David KANTOROVITZ

 

Depuis la fin des années 90 j’élabore un système sériel d’organisation de la couleur prenant comme modèle le langage sériel des compositeurs qui ont développé ce type de musique. Ma peinture propose ainsi un chromatisme affranchi de tout naturalisme et de tout subjectivisme. Différents cycles de peintures menés simultanément éprouvent ce système tandis que des figures géométriques sont confrontées dans chacun de ces cycles à un langage pictural spécifique. La dimension visuelle propre à la peinture est associée dans mon travail à une quête conceptuelle : dialectiques de l’ordre et du chaos, de l’espace et du temps, du matériel et de l’immatériel. Dialectiques de l’un et du multiple, de la répétition et de la différence, du fragmentaire et du continu. Dialectique du rationnel et de l’irrationnel. Geste, musique, rythme ou langage sont autant de notions que je tente d’interroger depuis la peinture.

D.K.

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisé avec 1&1 TopSite Express