Catherine et Lionel GIRARD

Catherine et Lionel Girard, artistes plasticiens d'Aillant-sur-Tholon, créateurs des "Ateliers d'Aloïse" nous invitent  à un regard sur l'humanité et sur nous-même à travers leur exposition de portraits colorés et expressifs.

 

LOUBAT GIRARD Catherine-Edmonde

Vit et crée à  Aillant /Tholon Yonne Née en 1954 à St Maure des Fossés. Entre en peinture en 1985.

Cursus :

1986/1991 Auditeur libre à l’Ecole des Beaux Arts d’Auxerre, élève de Raymond Humbert   puis de Jean Christophe Humbert

1992/1993 : Photographe Maquettiste : Idéal Production St Julien du Sault (89).

1987/1993 Photographe-Maquettiste pour l’industrie: dans plusieurs studios de l’Yonne, dont studio Gilles Puesch

 Auxerre- St Villemer (89).

1973/1983 Chef d’Entreprise : Créateur de studios de photographie, à  Sens &  Villeneuve l’Archevêque (89)

1971/1973 Diplômée de L’ Ecole supérieure de photographies Quinault –Brassaï, Paris .

 

Catherine - Edmonde Girard née Loubat en 1954 vit et travaille dans l’Yonne à Aillant sur Tholon.

En 1973 à Paris, son diplôme de photographe de L’Ecole Quinault devenue LPR Quinault- Brassaï, en poche, Catherine devient chef d’entreprise et crée et tient ses studios de photographie à Sens et à Villeneuve l’Archevêque dans  Yonne jusqu’en 1983.

Ce passé dans la pratique de la  photographie artistique est sous-jacent dans l’exercice de ses dessins et de sa peinture. Cela s’exprime toujours dans ses choix de cadrage, de composition et d’expression. Sa qualification de retouche-photo, durant une année supplémentaire, a affiné son expérience du dessin d’art. Photos, peintures suivent un processus de réalisation  mentalement identique. Catherine Girard rend d’ailleurs volontiers hommage, sans distinction, à ses professeurs de dessin et de retouche de l’Ecole Quinault et à ceux des Beaux Arts d’Auxerre , Raymond et Jean Christophe Humbert dont elle fut l’élève qui lui ont permis d’affirmer ce passage à la peinture.

 En 1994 c’est la rencontre avec Lionel Girard au sein de la Mission Locale de Tonnerre et ensemble ils feront de l’intégration par l’Art un des chevaux de bataille de la reconversion professionnelle. Ils créeront ARTATOU association d’insertion par l’Art, à Avallon, avec le Maire Léo Grézard, et les artistes Jean-Yve et Françoise Chevilly et Isabel Boizanté. Conjointement ils animeront l’association Art en tonnerrois par des cours du soir et des expositions. Bien d’autres créations d’événements se feront sous la houlette du couple dont le  Mai  Culturelle d’ Arthonnay  .

Compagne de route sur le chemin des expos et de la vie, Catherine ne cesse d’exposer dans l’Yonne, Aube et Côte d’or ainsi qu’ en Allemagne.

En 1996 à Epineuil naîtrons les ateliers galeries des Vinées d’Aloïse. Installés depuis cinq ans à Aillant sur Tholon, Catherine, et Lionel ont trouvé le lieu idéal pour peindre, enseigner et exposer aux Ateliers d’Aloïse.

La peinture de Catherine se situe dans un mouvement d’expression poétique soutenu. Elle est conduite avec vigueur, la couleur obéit à des préoccupations d’accentuation d’un message profond. Un  art qui privilégie l’engagement éthique et  qui n’exclue ni la sensibilité,  ni la poésie, ni la rigueur.

 

Expositions

 

Décembre 1996 à 1999 : En photographie : Noël au CRAC  de Puisaye, Fontenoy, Yonne.

1996 : En photographie : Expo de groupe chez Chevilly  Moulin Ste Marthe à Avallon.

Décembre 1997 :          En photographie : Exposition MJC d’ Auxerre: Sélection créateurs photographes de l’ Yonne.

 Juillet/août 1997: Photographies, expo de groupe CRAC  de Puisaye, Fontenoy, Yonne.

1998 : Juillet, sept 1998 : En photographie : Expo  les jeux de mots chez Chevilly  à Avallon.

1996/1999 : En photographie : Expo de groupe Artatou Avallon/Cochem/Mosel.

Décembre 2003 : Création « Arbres de noël, Sapins sans sapins » à Yrouerre (89) .

Octobre 2004 : En photographie : Expo de groupe Artatou, Avallon Yonne.

Décembre 2004 :  Création « Les crèches détournées » à Lezinne (89).

Décembre 2005 : Peintures en permanence Galerie Les Vinées d’Aloïse Epineuil Yonne.

Mars 2006 : Peintures : Espace Bouchez Galerie de la ville de Tonnerre(89).

Troyes Avril 2006 : Peintures : Conseil général de l’Aube, préfecture.

Chaource Juillet 2006 : Office de tourisme de l’Aube, expo de peintures.

Troyes Décembre 2006 : Salon Arôme et gourmandise, peintures.

Châtillon/Seine Mars (21) –Avril 2007 : Sur les chemins du jardin, Société AXA.

Aillant/ Thollon (89) Août 2008          Rencontres Aillantaises chez O Penhouët.

Joigny (89) sept 2009                 Tissages métissages, la Madeleine, les intemporelles.

Joigny (89)mai 2010                            Le poids de l’inachevé les Gondi,  peintures

Villeneuve sur Yonne juin(89) 2010                 Le jardin des  Meslaine,  peintures

Aillant sur Tholon  de 2012 à 2017           Expos  & Créations aux ateliers galeries D’Aloïse d’Aillant/Th

Sélestat Bas Rhin           Expo « Avaloon «  à la Galerie de la Paix  mai-juin 2016

Les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes du Conseil général de l’Yonne  de 2012 à 2017

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LIONEL GIRARD

est né en 1944 à Laroche St Cydroine dans l’Yonne.

Il étudie à Jacques Amyot d’Auxerre, ses professeurs de dessin André Bach, François  Brochet, Jean Bertrand Sire, l’encouragent à présenter les concours aux écoles d’art. Après son bac philo en 62, il prépare les certificats de la maîtrise de professeur d’arts plastiques dans les ateliers parisiens, Beaudry,  Cours du soir place des Vosges, Grande Chaumière,  en obtient deux sur quatre, puis entre sur concours aux Beaux Arts du quai Malaquais à Paris en sculpture chez Yencesse, Couturier, Corbin et en peinture chez Brianchon, en gravure chez Cami-Couteau. En 66 il est sélectionné pour le prix Paul Ricard à Bandol. Dans la même école en 67 il est nommé enseignant auxiliaire en dessin de modèle vivant dans l’atelier d’architecture de Paul Meymont. Fin 67 il obtient le prix Fénéon et prépare la Casa Vélasquez…Il est désigner free-lance aux cristalleries de Choisy-le- Roi. Mai 68 le fait animateur de l’atelier de lithographie pour les tirages d’affiches « « de Mai », son collègue Jean Paul Agosti,  lui est coordonateur  à l’atelier de sérigraphie. Ils se retrouveront un jour au CRAC de Tanlay, 27 ans après.  En 69 il quitte l’Ensba avec son diplôme de graveur sculpteur, mention TB.

En septembre 69, il part en coopération comme enseignant en alphabétisation  en Afrique au Niger et devient dessinateur,  chef de studio graphique pour la Télévision Scolaire expérimentale du Niger. A son retour en France en 73, il obtient sa licence d’art plastique et s’installe artisan d’art à Noyers où il créera « La Marotte » boutique galerie, fabrication  de jouets en bois et de marionnettes. En 1978 La Marotte se voit décerner ‘’ les ciseaux d’or ‘’ du Salon des artisans d’Art  de Nogent sur Marne. Il pratiquera l’artisanat  jusqu’en 1981, ensuite,  il entrera à l’éduction nationale. Il enseignera jusqu’en 2004 dans le tonnerrois.

Parallèlement à ses activités d’artisan et d’enseignant, il ne quittera jamais le crayon, la gouge ou le pinceau. En 73 il crée la médaille du Conseil Général de l’Yonne,  puis celle posthume en hommage au petit fils de Jean Moreau , maire d’Auxerre, il  y aura  celles de Montivillers,  des Mureaux, d’Andorre etc... Son activité d’affichiste et de graphiste dans le tonnerrois se précise   avec l’illustration et la conception  du conte « Chlouck escargot de Bourgogne » aux éditions de Civry ». Il crée avec Jacques Yankel peintre, fils de KiKoïne, le musée d’Art Naïf de Noyers. Animateur culturel au sein des foyers ruraux, il donne naissance en 75 à « peinture en Liberté « à Noyers, aux journée de fêtes médiévales. Commissaire associé aux expositions avec  Louis Deledicq, il expose deux fois   Cartier Bresson dans le musée de Noyers et s’associe à l’aventure du centre d’Art de la Croix Blanche chez Perrotin. Ses ateliers de la Marotte brûlent accidentellement en 88. En 1993 il quitte Noyers et s’installe à Maulnes  prés du château.

Dans ce lieu, sa vie de peintre prend de l’ampleur, accompagné et soutenu par Catherine, il obtient le grand prix de peinture de la ville de Troyes  en 95. En 2000 pour les 1000 ans de Joigny, il expose à la galerie Cantoisel. En 2003, c’est  à Berlin qu’il accroche ses peinture aux cimaises de la Galerie Sievi à Kreusberg , après une rétrospective sur  20 ans de peinture au prieuré de Vausse à Châtel-Gérard (canton de Noyers) et ce durant 8 ans, de 2003 à 2011. Depuis  1993, il avait fait la connaissance de la peintre photographe Catherine Loubat qui deviendra Catherine Edmonde Loubat-Girard. Ensemble, avec des artistes de l’Avallonais dont Jean- Yves et Françoise Chevilly et Isabel Boizanté,  ils donnent naissance à  Artatatou, association d’insertion par l’art, qui a fêté ses 20 ans d’existence en 2015. En 2005, avec Catherine, ils conçoivent un projet d’animation multiculturel dénommé ’’ mai culturel d’Arthonnay » qui perdure jusqu’à ce jour.

 

A Epineuil naîtrons les ateliers galeries des Vinées d’Aloïse. Installés depuis 5 ans à Aillant sur Tholon, Lionel a enfin  trouvé, avec son épouse Catherine, le lieu idéal pour peindre, enseigner et exposer aux Ateliers d’Aloïse.

La peinture de Lionel Girard se situe dans le mouvement de l’expressionisme lyrique, cet art abstrait qui privilégie le geste et tourne le dos à l'évocation de la réalité mais qui n’exclue ni le rêve, ni la poésie, et ce dans une forme graphique dite de ’’ l écriture griffée’’.

 Il est en cotation à Drouot à 1.5 du point.

 

Collections publiques et achats :

Lycée j. Amyot - Auxerre.(89)

Conseil Général de l’Yonne.

Ville de Joigny. Ville d’Avallon. Ville d’Yrouerre. Yonne

Médiathèque de Joigny et du CRAC du Tremblay Fontenoy (89)

Mural « Emile Bernard aux écoles des Prés –Hauts de Tonnerre (89)

« Via Crusi » Chemin de croix de l’église St Vincent de Paul à Joigny (89)

Communauté  de communes – Pontigny (89)

Labo d’analyses médicales : Blondeau Joigny, Grillet Tonnerre, Savie Sens.

Musée de Sain-Florentin. (89)

Collections privées France, Allemagne, Belgique, Hollande.

 

Prix et récompenses en art:

1966 Premier Prix ORTF Paris  de scénographie, (peinture, sculpture, architecture)

1967 Boursier J. « projet désign : Bohême, la chanson du cristal »

1967/69. Paris ENSBA. Prix Fénéon.

1978 Nogent sur Marne. Ciseaux d’or en artisanat d’art.

1989.Toucy Yonne. 1er Prix national de peinture « Arts et sports ».

1994 Troyes. Premier grand  prix de peinture de la société artistique de l’Aube.

2011 Cotation Drouot , octobre : vente  maîtres Fraisse & Jabot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisé avec 1&1 TopSite Express