Stage aquarelle

Jacques Yves Gucia (décédé en 2021)

Né à Hanoï au Vietnam, le 19 Mai 1954, de parents militaires. Il  vécut ensuite en Algérie de 1955 à 1961.

C’est dans une école de l’armée de l’air à Saintes qu'il s'est intéressé à la photographie.

Après deux années dans une école photo (IPT) à Toulouse et son admission au CAP, il est devenu assistant à Paris de Dominique Engelhard, photographe de Nature Morte et de Hans Feurer, photographe de Mode.

En 1982, il traversa le désert et voyagea pendant 6 mois en Afrique de l’Ouest. En 1984, il vécut aux Etats-Unis sur la côte Ouest et à New York.

En rentrant à Paris, il intégrait l’agence d’illustration The Image Bank.

De 1982 à 1994, il réalisa de nombreux contrats pour différentes agences de Publicité & Corporate, ses travaux étaient en couleur mais aussi en N&B dans un style de "reportage".

En 1994, il retrouva le Vietnam - 40 ans après - un voyage de deux mois et demi qui lui permit d’être en accord avec son « écriture photographique », à la fois en liberté et en maîtrise…

De retour en France, parallèlement à son travail publicitaire, il fit pas mal de reportages pour le magazine Muséart spécialisé dans le patrimoine culturel. A l’époque, il réalisait presque toutes les images du magazine… Danube, Syrie, Jérusalem, haute Egypte…

En 1995, l’agence Publicis le fit rencontrer la Direction de Communication du groupe Accor; il accepta de travailler en free lance pour la photothèque pour réaliser les images destinées aux brochures, sites internet de toutes les enseignes du groupe en Europe, Afrique, Asie et Australie.

En 1997, François Girard réalisateur Canadien lui demanda de suivre le tournage de son film le "Violon Rouge" avec le projet d’en faire un livre. Tournage au Canada, Italie, Autriche, Chine et Angleterre. Ce film a obtenu de nombreux prix dont le 1er prix du Festival de Toronto.

Le 15 Mars 1998 naissance de son fils Ulysse.

Entre 1999 et 2009, il exposa régulièrement ses images du Vietnam, d’Afrique et du « Violon Rouge ».

En 2009, François Girard pour le tournage de son film « Soie » adapté du roman d’Alessandro Baricco, lui demanda d’être son photographe de plateau, tournage à Rome et au Japon.

il travailla enfin pour le magazine Artension.


 

Version imprimable | Plan du site
Réalisé avec IONOS MyWebsite